Début décembre, Joachim Coens a présenté son texte de vision pour le CD&V lors d'un événement interactif qui a été suivi par les membres et les non-membres du parti. Aujourd'hui, le lancement a lieu en Belgique francophone, avec une version française du "Manifeste de Noël". Le président de CD&V veut ainsi jeter des ponts avec l'autre partie du pays. 

Dans son manifeste, le président du CD&V expose les grandes lignes qu'il souhaite suivre dans les années à venir. 

Joachim CoensJoachim Coens: "Il est important que ce texte ne soit pas seulement lu par les néerlandophones. Le message 'Power to people' est un message qui peut également être entendu et répercuté chez les francophones. Ce fut une année mouvementée, avec une crise sanitaire, une résurgence des extrêmes et un grand sentiment de malaise dans la société. Ce sentiment, ce malaise, ne s'arrête pas à la frontière linguistique", a déclaré le président du CD&V. Dans son texte, il parle également du fonctionnement de notre démocratie et de l'avenir du pays. "Il y a beaucoup de mécontentement à ce sujet en Flandre, mais aussi à Bruxelles et en Wallonie. Nous devons avoir le courage d'en parler entre nous." 

Le fait qu'un président de parti flamand lance une version francophone de son texte de vision politique est unique. Pour Joachim Coens, il est important que les flamands et les francophones apprennent à mieux se connaître et à se comprendre, au niveau politique notamment. C'est une condition préalable pour franchir les prochaines étapes de la réforme de l'État, dans un esprit de coopération positif. C'est aussi la raison pour laquelle le président apparaît régulièrement dans la presse francophone. 

Joachim Coens: "De bons voisins font un effort pour établir des contacts et mieux se comprendre. Nous n'avons pas besoin d'obtenir des votes en Belgique francophone, nous sommes dans deux paysages médiatiques et politiques différents, et nous avons trop peu de contacts entre nous. En tendant la main à nos voisins, j'espère plus de soutien et de compréhension mutuelle, ainsi qu'une attention à ce qui est nécessaire pour les flamands. Cela peut nous aider dans les futures négociations."

>> Manifeste de Noël